Choisir le bien immobilier

Choisissez et négociez

 RAPPEL 

CONSEIL N°6

Ce que je vais vous dire de faire pour le premier achat,
vous devrez le faire pour tous les autres !

METHODE LARCHER

__________________________________________________

 

Phase 5 du mode d’emploi de votre premier achat immobilier.

 

Le choix.

Vous avez beaucoup visité, il est temps maintenant de choisir 2 ou 3 biens immobiliers.

Retournez les voir à des heures différentes.
Vous pourrez juger :
•  De l’ensoleillement.
•  De la circulation automobile.
•  De l’activité du voisinage.
•  Etc…

Questionnez riverains et commerçants. (Ils savent tout !)
Ils ne rechignent jamais devant une question posée avec un sourire. 😉
C’est encore le meilleur moyen de découvrir des aspects positifs ou négatifs que la première visite ne vous a pas permis de découvrir.

Dissipez le moindre doute.
Il ne doit vous rester aucune interrogation sans réponse sur l’état général du bien.
N’hésitez pas à faire une, voire plusieurs visites supplémentaires, accompagné d’un généraliste du bâtiment.
Seule, cette contre-visite lèvera définitivement toutes vos inquiétudes.

CONSEIL N°11

Prenez un pro !
Il verra ce que l’acquéreur n’a peut être pas vu,
ce que le vendeur à oublié de dire.

METHODE LARCHER

 

La négociation.

La plupart des vendeurs affiche un prix de vente supérieur à la valeur réelle du bien pour se donner une marge de négociation et au final accorder une remise qui n’en est pas une.

Avec la Méthode Larcher vous éviterez ce piège et tous les autres.
>> Négocier son achat immobilier.

 

L’offre d’achat.

C’est la première action concrète du processus d’acquisition.

3 points importants :

•  Même si elle est souvent demandée par les agences immobilières,
sachez qu’elle n’est pas obligatoire.

•  Elle est plus crédible qu’une simple proposition verbale.

•  Sachez également que c’est un véritable engagement de l’acquéreur.

Pour la rédiger efficacement :
>> L’offre d’achat immobilier.

 

Vous prospectez. Vous avez beaucoup visité. Vous n’arrivez pas à choisir.
D’où vient votre hésitation ? Expliquez la moi dans les commentaires.
Je me ferai un plaisir de vous répondre.

10 Commentaires

Laissez un commentaire :
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Commentaires

  1. lucie
    lucie le 14 juillet

    Très bon sujet, il est rare de voir des sujets sur de l’offre d’achat et de ce qu’elle vaut réellement. Et j’aime bien ta façon de négocier assez agressive , je dois dire que d’ici peu je vais faire une offre d’achat agressive (j’attend que l’agent immobilier rentre de vacance) et je me langui de voir la réaction de l’agent immobilier 🙂

    Répondre à lucie
    1. Julien Larcher
      Julien Larcher le 20 juillet

      Merci Lucie pour ton commentaire.

      L’offre d’achat est un élément intéressant pour la négociation, j’en parlerai prochainement dans un article.
      Tu pourras voir d’autres façons de négocier qui fonctionnent aussi très bien.

      Je vois que la négociation agressive te plaît bien.
      Lorsque ton agent d’agent immobilier rentre de vacances, ce serait sympa que tu viennes nous parler de sa réaction, et que tu nous dises ce que tu as obtenu.

      Répondre à Julien
  2. Sebastien
    Sebastien le 20 juillet

    Tu as raison,
    Lors du choix du bien immobilier il ne doit plus y avoir de doute. On doit tout connaitre avant et si ce n’est pas le cas il est possible de mettre des réserves sur l’offre d’achat.
    L’acquéreur doit faire un travail de détective.
    Un doute, pas de doute !

    Sébastien D

    Répondre à Sebastien
    1. Julien Larcher
      Julien Larcher le 20 juillet

      Sympa ton commentaire Sébastien.

      L’acquéreur doit faire un travail de détective, c’est exactement ça !

      Répondre à Julien
  3. Yann
    Yann le 31 décembre

    Bonjour,

    Je souhaite faire une acquisition en région parisienne. L’agence m’a présenté un bien qui me paraît à un prix raisonnable, l’immeuble et l’appartement sont biens, c’est relativement bien situé. Le seul vrai hic c’est que c’est un rez-de-chaussée…
    Qu’en pensez-vous ? Est-ce rédhibitoire ou, au contraire, une bonne idée ?

    Merci,

    Yann

    Répondre à Yann
    1. Julien Larcher
      Julien Larcher le 03 janvier

      Bonjour Yann

      Un prix raisonnable, un immeuble et un appartement de bonne qualité avec un bon emplacement sont des atouts indéniables, cependant d’autres aspects du bien doivent être pris en compte comme l’étage que vous avez mentionné, votre réflexion est bonne.

      Dans la plupart des cas sauf exception, la Méthode Larcher recommande d’éviter les appartements en rez-de-chaussée.

      Répondre à Julien
      1. David
        David le 24 septembre

        Bonjour,

        La méthode Larcher ne conseille pas les RDC ce que j’ai évité jusqu’à présent dans mes recherches mais une maison d’un étage coupé horizontalement en ville moyenne, au rez de chaussé, terrain, garage cave est çe qu’on peut parler de mauvais placement. Pas de charges d’immeuble.

        Merci de me dire si le choix est bon

        Répondre à David
  4. Nicolas
    Nicolas le 15 mars

    Bonsoir,

    Tout à fait, l’offre n’est pas obligatoire. En revanche, il est plus que préférable d’en faire une pour ne pas voir le bien nous passer sous le nez. Concernant la négociation, en passant par une agence, il faut surtout bien vérifier à ce que les commissions soient respectées.

    Répondre à Nicolas
    1. Julien Larcher
      Julien Larcher le 16 mars

      Bonjour Nicolas

      C’est vrai, l’offre d’achat peut être très utile, je l’utilise même comme
      arme de négociation.

      Répondre à Julien

Laissez un commentaire :
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *